Les efforts pour nous préparer à la guerre contre la Chine se font de plus en plus insistants

Les efforts pour nous préparer
à la guerre contre la Chine
se font de plus en plus insistants

Par Caitlin Johnstone

Guerre Géopolitique Propagande Médias
Chine Taïwan États-Unis Occident
Article

Traduit de l’anglais par EDB () • Langue originale : anglais


Si vous pensiez que les médias occidentaux ont été effrontément agressifs dans leur propagande anti-Chine, attendez de voir le nouvel article d’opinion consternant de The Hill intitulé « L’Amérique doit se préparer à une guerre avec la Chine au sujet de Taïwan ».

« L’investissement massif de la Chine dans l’Armée populaire de libération (APL) pourrait montrer que la Chine s’apprête à changer fondamentalement le statu quo et se prépare à une éventuelle guerre avec les États-Unis au sujet de Taïwan », commence l’article. « Pour dissuader la Chine, les États-Unis doivent rapidement accroître leurs forces dans le Pacifique, continuer à renforcer les alliances militaires dans la région pour garantir l’accès aux bases en cas de conflit, et accélérer les livraisons d’équipements militaires achetés à Taïwan. »

L’article poursuit en expliquant l’importance de Taïwan sur l’échiquier mondial et la raison pour laquelle nous devons tous nous attendre à une invasion à grande échelle de la part de Pékin dans un avenir proche, évoque avec désinvolture un conflit militaire direct entre deux nations dotées de l’arme nucléaire comme si ce n’était pas grave, et appelle l’administration Biden à « expliquer au peuple américain pourquoi la défense de Taïwan est essentielle pour les États-Unis ».

Puis, tout en bas de l’article, vous arrivez à la partie qui compte vraiment : les informations sur l’auteur.

« David Sauer est un officier supérieur retraité de la CIA qui a servi comme chef de poste et chef de poste adjoint dans de multiples postes de commandement à l’étranger en Asie de l’Est et en Asie du Sud. »

Ahh, ok.

Avant, la CIA devait infiltrer les médias. Maintenant la CIA, c’est les médias.

Apparemment, cet officier supérieur de la CIA « retraité » a passé sa « retraite » à pondre des articles de propagande de guerre pour The Hill avec des titres tels que « Les États-Unis ne peuvent pas laisser la Chine penser qu’elle va abandonner Taïwan » et « Le prochain président des États-Unis a une lourde tâche : garder la Chine sous contrôle », ainsi qu’à agir en tant que source experte pour un torchon de propagande virulente anti-Chine, The Epoch Times.

Vous voulez savoir à quoi ressemble ce grand guerrier courageux ? Vous voulez voir une photo de ce puissant héros qui n’a pas peur de nous entraîner dans une troisième guerre mondiale ?

Le voici :

Voilà donc le visage d’un homme qui serait le premier à se porter volontaire pour défendre ce en quoi il croit. Vous regardez cet homme et vous ne pouvez vous empêcher de l’imaginer fonçant dans Taipei en rouge, blanc et bleu, tirant une carabine M4 pour la liberté et la démocratie. Il ne parle pas seulement d’envoyer nos fils et nos filles dans cette guerre, pas du tout.

Comment se fait-il que tous les pires manipulateurs bellicistes soient toujours des petits intellos à l’allure bizarre qui ne sauraient manifestement pas tenir leur propre queue, et encore moins une arme à feu ? Ont-ils été tellement malmenés à l’école qu’ils n’ont plus qu’à exprimer leur agressivité refoulée en aidant à incinérer des familles dans les pays du Sud pour du pétrole brut ou quelque chose comme ça ? Qu’est-ce qui ne va pas chez ces tarés ?

Quiconque soutient l’idée que les États-Unis et leurs alliés doivent s’engager dans une troisième guerre mondiale contre une nation dotée de l’arme nucléaire pour déterminer qui gouvernera une île au large de la Chine est un ennemi de l’humanité. Une telle guerre pourrait facilement tuer des dizaines de millions de personnes si elle était engagée à fond, et cela pourrait même se transformer en milliards à tout moment si elle devenait nucléaire. J’espère que Pékin ne lancera jamais une attaque non provoquée contre Taïwan (ce qui est peu probable) et j’espère que les États-Unis ne le provoqueront pas (ce qui est beaucoup plus probable) ; mais si cette politique de la corde raide devient incontrôlable et que cela se produit effectivement, entrer dans une telle guerre pour l’arrêter ne profitera à personne, sauf à quelques sociopathes de Washington, Langley et Arlington. Et peut-être même pas eux.

Contrairement à ce que des propagandistes comme Sauer ne cessent de laisser entendre, les États-Unis ne sont même pas tenus par un traité de défendre militairement Taïwan, et ce depuis 1979, date à laquelle le seul traité de ce type a été annulé au cours de la campagne menée par Washington pour convaincre Pékin de se détourner de l’Union soviétique. Pourtant, pour la première fois, en raison de la campagne de propagande qui ne cesse de s’intensifier, une majorité d’Américains interrogés sur la question de savoir s’ils seraient favorables à une guerre contre la Chine pour Taïwan disent apparemment oui, maintenant.

Dans le meilleur des cas, toutes ces manipulations visent à obtenir le consentement du peuple pour consacrer des ressources militaires beaucoup plus importantes à l’actuel pivot vers l’Asie de l’empire des États-Unis, qui, en soi, comprendra nécessairement une myriade de provocations contre le gouvernement chinois qui peuvent facilement dégénérer en guerre à tout moment. Ces gens jouent avec la vie de chaque organisme vivant sur cette planète, et ils n’en subissent aucune conséquence.

Et maintenant, Moscou et Pékin s’engagent dans un partenariat militaire qui semble se resserrer d’année en année en réponse aux agressions des États-Unis et de leurs États vassaux, ce qui, je ne sais pas, je ne suis pas historienne, mais il y a peut-être lieu de s’alarmer lorsque des puissances mondiales se divisent en deux alliances mondiales de plus en plus hostiles. Cela pourrait-il mener à quelque chose de mauvais ? Il semble que cela pourrait mener à quelque chose de mauvais.

Les animaux acculés sont dangereux, surtout ceux qui ont des crocs et des griffes. Les empires moribonds sont dangereux, surtout ceux qui ont des armes nucléaires. Nous subissons une propagande agressive qui nous pousse à consentir à des objectifs insensés et dangereux visant à maintenir l’hégémonie unipolaire des États-Unis, au mépris du mouvement naturel que nous observons vers un monde multipolaire. Nous voyons partout des signes indiquant que les dirigeants de l’empire se préparent à faire des choses très, très folles afin d’arrêter ce mouvement et de maintenir leur domination. Le fait qu’ils continuent à intensifier leur campagne de propagande est pour le moins inquiétant.

Sources :

 

Paramétrage
 Aspect :
Blanc Blanc antique
Noir Gris ardoise foncé