Fuite : le plan israélien de nettoyage ethnique de Gaza

Fuite : le plan israélien
de nettoyage ethnique de Gaza

Une publication The Cradle


Colonialisme Propagande Guerre Droits de l’homme
Palestine Israël Égypte Moyen-Orient Occident
Article

Traduit de l’anglais par EDB () • Langue originale : anglais


Le plan préconise le transfert forcé de la population de la bande de Gaza vers le Sinaï de façon permanente, et demande à la communauté internationale d’être mise à contribution pour faciliter ce déplacement.

*

Le magazine culturel israélien Mekovit a publié le 28 octobre la fuite d’un document du ministère israélien du Renseignement qui recommande l’occupation de Gaza et le transfert total de ses 2,3 millions d’habitants vers la péninsule égyptienne du Sinaï.

Le document, publié le 13 octobre, identifie un plan de transfert de tous les habitants de la bande de Gaza vers le Sinaï Nord comme l’option préférée parmi trois possibilités qui concernent l’avenir des Palestiniens de Gaza à la fin de la guerre actuelle entre Israël et la résistance palestinienne dirigée par le Hamas.

Le document recommande qu’Israël évacue la population vers le Sinaï pendant la guerre, établisse des cités de tentes et des villes nouvelles dans le nord du Sinaï pour accueillir la population, puis crée une zone de sécurité fermée s’étendant sur plusieurs kilomètres à l’intérieur de l’Égypte. Les Palestiniens ainsi déportés ne seraient pas autorisés à retourner dans les zones proches de la frontière israélienne.

Le document n’indique pas nécessairement que ses recommandations sont mises en œuvre par les services de sécurité israéliens.

Le ministère du Renseignement, dirigé par Gila Gamliel du Likoud, ne contrôle aucune des agences de renseignement israéliennes, mais prépare de manière indépendante des études et des documents de politique générale qui sont distribués pour examen par le gouvernement et ses organes de sécurité.

Toutefois, les récentes déclarations de responsables du gouvernement israélien et les actions de l’armée israélienne à Gaza suggèrent que le plan est effectivement mis en œuvre. Depuis le 7 octobre, les responsables israéliens ont à plusieurs reprises lancé des avertissements aux Palestiniens pour qu’ils se déplacent vers le sud de Gaza en prévision d’une invasion terrestre imminente.

Israël a imposé un siège total à Gaza, coupant la nourriture, l’eau, le carburant et l’électricité. Cette situation, combinée aux intenses bombardements israéliens qui ont tué plus de 8 000 Palestiniens — en majorité, des femmes et des enfants —, menace de rendre Gaza inhabitable.

Un fonctionnaire du ministère du Renseignement a confirmé que le document de dix pages était authentique, mais qu’il « n’était pas censé être diffusé dans les médias », a fait remarquer Mekovit.

Mais, selon un militant de droite, le document a été divulgué par un membre du Likoud. Cette fuite visait à déterminer si « le public israélien est prêt à accepter l’idée d’un transfert de Gaza ».

Le document du ministère du Renseignement recommande explicitement et sans équivoque le transfert des civils de Gaza comme résultat souhaité de la guerre.

Le plan de transfert est divisé en plusieurs phases : dans la première, la population doit être forcée à se déplacer vers le sud de la bande de Gaza, tandis que les frappes aériennes israéliennes se concentreront sur des cibles dans le nord.

Au cours de la deuxième phase, l’armée israélienne entrera dans Gaza par voie terrestre, ce qui conduira à l’occupation de toute la bande, du nord au sud, et au « nettoyage des bunkers souterrains des combattants du Hamas ».

Parallèlement à l’occupation, les habitants de la bande de Gaza se déplaceront vers le territoire égyptien et ne pourront plus revenir, ceci de façon permanente.

« Il est important de laisser les voies de circulation vers le sud utilisables, afin de permettre l’évacuation de la population civile vers Rafah. »

Le document recommande de lancer une campagne spécifique qui « motivera » les habitants de Gaza « à accepter le plan » et à céder leurs terres.

La population devraient être convaincue qu’« Allah a fait en sorte que vous perdiez cette terre à cause des dirigeants du Hamas — il n’y a pas d’autre choix que de s’installer ailleurs avec l’aide de vos frères musulmans », peut-on lire encore.

En outre, le plan stipule que le gouvernement doit lancer une campagne de relations publiques pour promouvoir le programme de transfert auprès des pays occidentaux, d’une manière qui n’encourage pas l’hostilité à l’égard d’Israël et qui ne porte pas atteinte à sa réputation. L’expulsion de la population de Gaza doit être présentée comme une mesure humanitaire nécessaire pour recevoir un soutien international. Une telle déportation pourrait être justifiée si elle entraîne « moins de pertes parmi la population civile, par rapport au nombre de pertes attendues si elle reste ».

Le document indique également que les États-Unis devraient faire pression sur l’Égypte pour qu’elle accueille les habitants de Gaza, et encourager d’autres pays européens ou occidentaux, en particulier la Grèce, l’Espagne et le Canada, à aider à accueillir et à installer les réfugiés qui seront évacués de Gaza.

Enfin, le document précise que si la population reste, il y aura « beaucoup de morts arabes » pendant l’occupation prévue de Gaza par l’armée israélienne, ce qui nuira encore plus à l’image internationale d’Israël que l’expulsion elle-même de la population. Pour toutes ces raisons, le ministère du Renseignement recommande de promouvoir le transfert permanent de tous les Palestiniens de Gaza vers le Sinaï.

*

« Document de politique : Alternatives à une directive politique pour la population civile à Gaza » :

[נייר מדיניות : חלופות לדירקטיבה מדינית לאוכלוסייה האזרחית בעזה.pdf]

Sources :


Source de l’illustration d’en-tête :
Des Palestiniens s’abritent dans un camp de tentes temporaire, à Khan Younis, dans le sud de la bande de Gaza ; ce camp a été mis en place pour ceux qui ont été déplacés de leurs maisons par les ordres d’évacuation et les frappes aériennes d’Israël.

 

Paramétrage
 Aspect :
Blanc Blanc antique
Noir Gris ardoise foncé