VIII : fâcher l’adversaire

L’Art d’avoir toujours raison

Par Arthur Schopenhauer




VIII : fâcher l’adversaire

Provoquez la colère de votre adversaire : la colère voile le jugement et il perdra de vue où sont ses intérêts. Il est possible de provoquer la colère de l’adversaire en étant injuste envers lui à plusieurs reprises, ou par des chicanes, et en étant généralement insolent.

 VII : atteindre le consensus par des questions

IX : poser les questions dans un autre ordre