Toutes les publications

En dehors de la boîte

Sortir de l’univers du discours clos !

Un programme étatsunien d’armes biologiques en cours en Ukraine est l’une des trois principales raisons qui ont conduit au lancement de l’Opération Z, écrit Pepe Escobar.

Après une évaluation minutieuse, le Kremlin réorganise l’échiquier géopolitique pour mettre fin à l’hégémonie unipolaire de la « nation indispensable ».

Le seul antidote à la démence propagandiste est servi par les rares voix de la raison, qui se trouvent être russes, donc réduites au silence et/ou écartées.

Préparez-vous : quelque chose de mortellement « asymétrique » est peut-être sur le point de surgir.

De vastes pans de la population de l’OTANistan ont été incités à se comporter comme une meute de lyncheurs russophobes. Aucune dissidence n’est tolérée.

Une nouvelle réalité est en train de voir le jour : le monde unipolaire appartient irrévocablement au passé, et un monde multipolaire commence à prendre forme.

L’objectif suprême est le changement de régime en Russie. L’Ukraine n’est qu’un pion dans le jeu — ou pire, juste de la chair à canon.

L’« ordre international fondé sur des règles » — comme dans « imposer sa volonté par l’intimidation »1 — s’effiloche beaucoup plus rapidement que quiconque aurait pu le prévoir.

Le non-gouvernement de Kiev n’est tout simplement pas autorisé par l’Empire à négocier quoi que ce soit.

 
 
Paramétrage
 Aspect :
Blanc Blanc antique
Noir Gris ardoise foncé