TOUTES LES PUBLICATIONS

En dehors de la boîte

Sortir de l’univers du discours clos !

 

Twitter has published what it calls a “crisis misinformation policy” announcing that it will be actively reducing the visibility of content found to be false which pertains to “situations of armed conflict, public health emergencies, and large-scale natural disasters.”

If you’ve been paying atte...

In what appears to be yet another escalation in Silicon Valley’s redoubled efforts to quash dissident voices since the beginning of the Ukraine war, PayPal has just blocked the accounts of multiple alternative media voices who’ve been speaking critically against official US empire narratives. These include journalist and speaker Caleb Maupin, and Mnar Adley and Alan MacLeod of MintPress News.

Par Alan MacLeod
Une publication MintPress News

“Censorship is the last resort of desperate and unpopular regimes. It magically appears to make a crisis go away. It comforts the powerful with the narrative they want to hear, one fed back to them by courtiers in the media, government agencies, think tanks, and academia.” — Chris Hedges

British politician and broadcaster George Galloway has made headlines in the UK with his threat to press legal action against Twitter for designating his account “Russia state-affiliated media”, a label which will now show up under his name every time he posts anything on the platform.

“Dear @...

Kremlin-backed media outlets have been banned throughout the European Union, both on television and on apps and online platforms. RT has lost its Sky TV slot in the UK, where the outlet is also blocked on YouTube. Australian TV providers SBS and Foxtel have dropped RT, and the federal go...

Anti-imperialist commentator Richard Medhurst reports that Instagram has deleted some 20 images from his account and given him a warning that he could face a permanent ban if he continues making similar posts. The posts in question are screenshots from a Twitter thread Medhurst made to commemora...

Whenever you speak out on a public forum against internet censorship, like the recent Instagram/Facebook banning of Louis Farrakhan, Infowars, and several right-wing pundits, you always offend two major political groups. The first group are the power-serving authoritarians who identify with the le...

Par Denis Souchon et Jérémie Fabre
Une publication Acrimed

« Dis-moi où tu habites, je te dirai qui tu es. » Si les médias dominants se ressemblent, une des explications consiste à dire que ceux qui les contrôlent et/ou dirigent se ressemblent et a minima ont des conditions matérielles d’existence et des intérêts objectifs similaires. Pour tenter d’analyser l’emprise que la classe dominante exerce sur les « grands » médias, nous avons observé la répartition des domiciles des PDG, directeurs généraux, membres des directoires et/ou des conseils d’administration et/ou de surveillance des établissements et entreprises audiovisuels de dimension nationale ainsi que de l’AFP qui a un rôle structurant dans la production de l’information.

Pour ce faire, en septembre 2018, nous nous sommes procurés auprès du « Greffe du Tribunal de Commerce » où chaque société est immatriculée, les extraits Kbis de chacune.1 Puis nous avons localisé sur des cartes — en les rendant anonymes —, les adresses des domiciles des individus recensés et des sièges des « grands » médias audiovisuels. Pour montrer quoi ? Que les dirigeants des grands médias vivent dans les mêmes quartiers, se croisent dans les mêmes boulangeries, emmènent leurs enfants dans les mêmes écoles, et qu’ils partagent, en somme, le même univers avec les mêmes œillères. Aussi, il n’est pas étonnant qu’ils impulsent des orientations similaires aux médias qu’ils dirigent…

Par Maxime Vivas
Une publication Le Grand Soir

Les suicides à France Télécom ne sont pas une mode qui déferle, mais une éclosion de graines empoisonnées, semées depuis des décennies.

Dans les années 80/90, j’étais ergonome dans une grande direction de France Télécom délocalisée de Paris à Blagnac, près de Toulouse. À l’époque, tous les délocalisés (souvent des couples) étaient volontaires en raison d’avantages palpables : primes de mobilité, autre qualité de vie, de transport, de logement.

Cette direction nationale comptait environ 800 personnes à Blagnac et 6000 dans ses directions « régionales » dont les sièges étaient à Lyon, Metz, Nantes, Paris, Toulouse.

À Paris, la DG (direction générale), sous l’impulsion d’un DRH éclairé et de quelques collaborateurs convaincus, avait mis en place un service national comptant une centaine d’ergonomes ou assimilés pour 150 000 agents.

 
 
Paramétrage
 Aspect :
Blanc Blanc antique
Noir Gris ardoise foncé